Bretagne : Une Web TV en gallo lancée à Rennes

Sur les traces de sa grande cousine, Brezhoweb, chaîne de programmes 100% en breton qui a vu le jour en 2006, Galoweb entend venir étoffer la diffusion d’émissions en gallo via internet. Soutenue par la Région Bretagne, l’initiative va dans le sens des objectifs de la collectivité, à savoir augmenter le nombre de locuteurs en s’appuyant, principalement, sur les jeunes.

Kaourintine Hulaud, Conseillère régionale déléguée à la langue gallèse, a présenté lundi les contours, contenus et ambitions de ce nouveau portail web, au côté de Lionel Buannic et Florent Grouin, les créateurs de ce nouvel outil de promotion du gallo.

Avec Galoweb, c’est une nouvelle aventure en faveur de la promotion du gallo

Avec Galoweb, c’est une nouvelle aventure en faveur de la promotion du gallo qui commence pour LBK, la société à l’origine du succès de Brezhoweb, rapidement devenue une référence brittophone. Cette nouvelle chaîne de télévision en ligne, gratuite, ambitionne, elle aussi, de démocratiser l’usage du gallo à travers des programmes variés, modernes et adaptés aux enfants et aux jeunes adultes, non seulement dans le mode de diffusion en ligne, mais aussi dans le style d’écriture.

Dans la lignée de ses engagements en faveur des langues de Bretagne, concrétisés par une hausse du budget 2022, la collectivité se réjouit d’accompagner la naissance d’une plateforme web renforçant la visibilité et la notoriété du gallo. Mais, au-delà des programmes qui nourriront cette chaîne, c’est aussi la volonté affichée par LBK de créer une dynamique dans la production audiovisuelle en langue gallèse qu’a voulu soutenir la Région.

Florent Grouin (Responsable des chaînes Brezhoweb et Galoweb), Kaourintine Hulaud (Conseillère régionale déléguée au gallo), Lionel Buannic (fondateur et dirigeant de LBGroupe)
Florent Grouin (Responsable des chaînes Brezhoweb et Galoweb), Kaourintine Hulaud (Conseillère régionale déléguée au gallo), Lionel Buannic (fondateur et dirigeant de LBGroupe)

Transmettre davantage la langue de Basse-Bretagne

Cette plateforme vise à transmettre davantage la langue de Basse-Bretagne en s’appuyant sur les jeunes. L’objectif est d’augmenter le nombre de locuteurs en langues régionales.

Dans la même logique que Brezhoweb, le site a pour ambition de mettre régulièrement en ligne des programmes variés de qualité pour petits et grands gallophones, afin de répondre aux attentes des publics, qu’ils soient débutants ou confirmés.

Ce portail web vise à donner une image moderne du gallo, via son site accessible, y compris sur smartphone, et une écriture adaptée aux jeunes, priorité de la chaîne. Par ailleurs, la diffusion sur le web et les réseaux sociaux cadre avec les nouveaux usages pour favoriser l’apprentissage de la langue.

Galichon, premier programme en gallo

Le dévoilement de Galoweb, ce lundi, a été l’occasion de présenter « Galichon », le tout premier programme disponible. Destiné aux parents, aux enseignants ou aux professionnels de la petite enfance, qui pourront s’en emparer comme outil clé-en-main de transmission ludique, il consiste en une série de 12 vidéos d’une minute chacune, pour apprendre le gallo par des comptines, rimandelles (poésies bretonnes) et chansons.

Le rôle des médias est déterminant pour augmenter le nombre de locuteur du gallo. La naissance de Galoweb devrait permettre de structurer une filière audiovisuelle en gallo puisque, pour alimenter sa plateforme en contenus variés, la chaîne ambitionne de se muer en « dénicheuse de talents », mais aussi de former aux métiers de création et de production.

Laisser un commentaire