La NASA a fait appel à des religieux pour prédire la réaction des humains face aux extraterrestres.

La nouvelle pourrait en faire sourire certains, ou bien faire douter quant à sa véracité, mais c’est tout ce qu’il y a de plus sérieux. Deux douzaines de théologiens ont été recrutés par un programme financé par la NASA pour évaluer les implications sociétales des efforts de l’agence en matière d’astrobiologie et de recherche de la vie.

En résumé

  • Des experts religieux ont examiné comment chacune des principales religions du monde pourrait réagir à la nouvelle de l’existence d’une vie intelligente sur d’autres planètes, a déclaré un spécialiste des religions.
  • Ce spécialiste, le révérend Andrew Davidson, a déclaré que son travail était axé sur le lien entre l’astrobiologie et la théologie chrétienne, ainsi que sur la possibilité qu’il y ait eu « plusieurs incarnations » de Jésus-Christ.
  • Dans un livre à paraître, Davidson affirme qu’un grand nombre de personnes chercheraient des conseils religieux si des extraterrestres étaient découverts.

La réaction des humains face à une vie extraterrestre intelligente

Deux douzaines de théologiens ont participé à un programme financé en partie par la NASA pour étudier comment les humains pourraient réagir à la nouvelle de l’existence d’une vie intelligente sur d’autres planètes, selon un érudit religieux qui dit avoir été recruté.

Le révérend Dr Andrew Davison, de l’Université de Cambridge, a déclaré au Times UK dans une interview récente qu’il était parmi 23 autres théologiens dans un programme parrainé par la NASA au Center for Theological Inquiry de l’Université de Princeton de 2016 à 2017.

Davison a déclaré que lui et ses collègues ont examiné comment chacune des principales religions du monde réagirait probablement si elle était informée de l’existence d’extraterrestres. Ses propres travaux ont porté sur le lien entre l’astrobiologie et la théologie chrétienne.

Will Storrar, directeur du CTI, a déclaré que la NASA souhaitait voir « des études sérieuses publiées dans des livres et des revues » traitant de « l’émerveillement profond, du mystère et des implications de la découverte de la vie microbienne sur une autre planète », rapporte le Times.

Dans une déclaration publiée sur le blog de la faculté de théologie de l’université de Cambridge, M. Davison a déclaré que ses recherches se concentraient principalement sur le concept de christologie, ou l’étude de l’identité de Jésus en tant qu’être humain et divin.

Les religions compatibles avec la vie extraterrestre ?

« La question la plus importante est probablement de savoir si l’on répondrait théologiquement à la perspective d’une vie ailleurs en termes d’incarnations multiples, ou seulement celle dont les théologiens parlent en Jésus », écrivait-il à l’époque. « J’ai également réfléchi à la doctrine de la création, en particulier à la façon dont elle traite les thèmes de la multiplicité et de la diversité. »

Davidson a ajouté dans le billet de blog que ses recherches ne se sont pas limitées aux textes religieux, autour desquels les autres recherches sur le thème de la vie extraterrestre ont eu tendance à se concentrer.

« En réfléchissant théologiquement à la vie ailleurs dans l’univers, on a eu tendance à reprendre essentiellement des passages de travaux théologiques antérieurs où la vie extraterrestre était le sujet de discussion. Je veux aller au-delà de cela, et élargir la discussion à un éventail beaucoup plus large de matériaux et de perspectives », écrit-il.

« La principale découverte que je ferais à ce jour serait peut-être de constater à quel point la théologie et l’astrobiologie ont été un sujet dans les écrits populaires pendant au moins un siècle et demi : dans les magazines mensuels par exemple », a-t-il ajouté.

Le prochain livre de Davidson, « Astrobiologie et doctrine chrétienne« , dont la publication est prévue en 2022, couvrira une partie de son travail avec le CTI et la NASA, rapporte le Times.

Un grand nombre de personnes se tourneraient vers la religion pour être guidées

Selon une partie du livre de Davidson obtenue par le Times, un « grand nombre de personnes se tourneraient vers leurs traditions religieuses pour être guidées » si des extraterrestres étaient un jour découverts.

« La détection de la vie extraterrestre pourrait survenir dans une décennie ou seulement dans les siècles à venir, ou peut-être jamais, mais si ou quand elle survient, il sera utile d’avoir réfléchi aux implications à l’avance »

Davison.

Le programme d’astrobiologie de la NASA a fourni un financement partiel par le biais d’une subvention à la CTI en 2015, la partie du projet financée par l’agence se terminant en 2017, a confirmé un porte-parole de la NASA à Changing America. La NASA n’a pas été directement impliquée dans la sélection des chercheurs pour l’étude.

Source : Actualité en provenance des États-Unis, The Hill

Laisser un commentaire