Comment préparer un Mojito maison parfait ?

Peu de choses vont ensemble comme les mojitos et l’été. Ajoutez à cela un bar sur le toit d’une maison ou, mieux encore, une plage de sable chaud, et vous avez trouvé le secret pour une journée d’été parfaite.

Nous allons voir dans cet article tout ce qu’il y a à savoir sur le mojito, sa provenance, son nom, la recette pour un mojito maison parfait, et aussi les variantes possibles de ce cocktail qui est devenu au fil des années le cocktail le plus populaire !

De quel pays provient le mojito ?

Si vous voulez vraiment vous plonger dans le vrai Mojito, rendez-vous à Cuba, où le cocktail a été créé.

Un vieux cubain fumant son cigare à côté de sa maison.
Le Mojito, plus cubain que vos cigares.

C’est vrai, le mojito est plus cubain que votre chemise à col ouvert ou que vos cigares roulés à la main. Simple, sucré et très tentant en période de canicule, sa combinaison de sucre, d’agrumes et de menthe aromatique en fait un cocktail idéal pour étancher la soif (c’est-à-dire dangereusement facile à boire).

Les snobs de la boisson peuvent le considérer comme un cocktail léger réservé aux femmes, mais attention : bien que rafraîchissant, le mojito a du punch grâce à sa généreuse dose de rhum.

« Lorsque je travaillais comme barman au Hard Rock Cafe, nous avions régulièrement un groupe de Hells Angels qui venaient et le mojito était leur coktail préféré »

Christos Baos, directeur du Rhum Don Papa

À qui doit-on le mojito ?

Plutôt que les motards, c’est à Ernest Hemingway que l’on doit le statut d’icône du cocktail. L’auteur a découvert la boisson au bar-restaurant cubain Le Bodeguita del medio.

« Ce bar est aujourd’hui la Mecque des amateurs de mojito qui veulent déguster une version vraiment authentique »

Panneau restaurant Le Bodeguita del medio à Cuba
Le bar-restaurant Bodeguita del medio à Cuba, célèbre grâce à Ernest Hemingway.

Bien sûr, ce n’était pas la première fois qu’il était proposé ; le cocktail remonte aux années 1600, lorsqu’il était utilisé comme boisson médicinale pour enrayer les maladies sur l’île.

Un alcool de type rhum était utilisé à l’époque, car les marins utilisaient une forme rudimentaire du cocktail pour traiter le scorbut et la dysenterie.

D’où vient le nom Mojito ?

Le nom moderne fait probablement référence au mojo, un assaisonnement cubain à base de citron vert, utilisé pour parfumer les plats. Cet assaisonnement contient également de l’huile d’olive et de l’ail, mais heureusement on ne les retrouve pas dans le mojito.

Le fait qu’il ne contienne que cinq ingrédients en fait une recette gagnante pour les amateurs de cocktails et les hôtes : le rhum, le sucre, le jus de citron vert, l’eau gazeuse et la menthe peuvent être facilement adaptés aux différents goûts.

« Il y a tellement de façons différentes d’expérimenter avec la recette traditionnelle pour obtenir toute une série de variantes de ce classique »

Christos Baos, directeur du Rhum Don Papa

Quel rhum pour un mojito parfait ?

Bouteilles de rhum blanc et doré.
Quel rhum pour votre Mojito maison, rhum blanc, ou rhum doré ?

Rhum blanc ou brun ?

Un mojito est généralement préparé avec du rhum blanc, qui a tendance à avoir mauvaise réputation (vous le considérez probablement comme le mélangeur de choix avant l’âge de boire), mais quelle est la différence entre le rhum blanc et le rhum brun – et lequel donne un meilleur mojito ?

« Chacun est libre de choisir son rhum, mais des boissons comme le mojito et le daiquiri sont censées être légères et rafraîchissantes, et s’équilibrer avec les saveurs délicates de la menthe, du citron vert et du sucre. Pour cette raison, un rhum de style léger est idéal »

Metinee Kongsrivilai, ambassadrice de la marque Bacardi Rum

Baos convient que le rhum blanc léger est le meilleur pour les débutants en matière de mojitos, mais suggère d’essayer également des rhums plus foncés, car le type que vous utilisez aura un impact énorme sur la saveur et la finition du cocktail.

La raison pour laquelle les mojitos classiques ont un goût de menthe si fort est la subtilité du rhum blanc, qui est dominé par les autres ingrédients du mojito – parfois, on peut à peine sentir l’alcool.

Passer du rhum blanc au rhum doré donne plus de profondeur et trouver des rhums au goût caractéristique peut transformer votre boisson. Si vous cherchez à mélanger les choses, le premier endroit où commencer à expérimenter est le type de rhum. »

Christos Baos, directeur du Rhum Don Papa

Un mojito au Gin ou au rhum noir

Les barmen ne le savent que trop bien : il y a le Cojito qui incorpore du rhum aromatisé à la noix de coco, tandis qu’un dirty mojito demande du rhum doré au lieu du rhum blanc et d’utiliser du sucre brut ou de la démérara au lieu de la canne à sucre, tandis que le South Side est même fait avec du gin au lieu du rhum.

Ces dernières années, avec de plus en plus de gens qui s’intéressent à l’art de la mixologie (l’art de la création des cocktails), les buveurs sont plus enclins à expérimenter avec leurs spiritueux de base pour obtenir des saveurs différentes et j’ai définitivement vu une augmentation du nombre de mojitos au rhum noir.

Si vous n’êtes pas encore un connaisseur de rhum et que vous ne savez pas si le blanc ou le noir est fait pour vous, faites un test de goût avec différents types de rhum pour découvrir ce que vous aimez.

Christos Baos, directeur du Rhum Don Papa

Quel sucre utiliser dans le mojito ?

Vous pouvez également changer le type de sucre utilisé. Comme dans la recette proposée ci-après, de nombreux bars utilisent du sirop de sucre ou mélangent du sucre glace avec les feuilles de menthe plutôt que du sucre de canne ordinaire, car il est plus facile de contrôler le goût sucré.

À voir aussi :  Un tiers des enfant accèdent facilement à de l'alcool à la maison

Le sucre Demerara

Le sucre Demerara (marron clair) donnera à votre boisson une saveur plus caramel. C’est un sucre initialement fabriqué dans la province du même nom en Guyane, un sucre de canne brun clair avec de gros cristaux croquants et une légère saveur de caramel.

Le mojito avec ou sans Angostura bitter ?

De nombreux hôtels de La Havane ajoutent également des amers d’Angostura pour atténuer le goût sucré du mojito, tandis que certains utilisent du jus de citron plutôt que du citron vert. Si vous ne connaissez pas encore le mondialement célèbre amer Angostura, il s’agit d’une boisson alcoolisée de couleur brune, élaborée à base de rhum, de gentiane, d’écorces d’orange, de substances amères et d’aromates.

L’Angostura sert à rehausser les saveurs des aliments et des boissons sans masquer leur goût initial. Il est très en vogue dans la préparation des cocktails, et si l’amer vous fait peur, rassurez-vous, il n’est pas amer lorsqu’on le mélange dans des plats ou boissons.

Une bouteille de célèbre amer Angostura pour varier les cocktails comme le Mojito.
Une bouteille de célèbre amer Angostura® pour varier les cocktails comme le Mojito.

Quelle eau pour un mojito parfait ?

Après le Rhum, vous devez choisir avec attention l’eau pour préparer votre Mojito. Un mojito se prépare avec de l’eau gazeuse, et surtout pas de la limonade.

Vous pouvez utiliser n’importe quelle eau pétillante tant qu’elle est nature. L’eau gazeuse de marque Perrier est la plus souvent utilisée pour confectionner un mojito de qualité, mais si vous avec une machine de type Sodastream à la maison, vous pouvez utiliser cette eau gazeuse.

Comment faire un mojito maison : La recette classique

Un verre de Mojito, avec des feuilles de menthe qui dépassent.

Ingrédients

Les ingrédients pour réussir un mojito maison parfait :

  • 5-6 cl de rhum (rhum de votre choix)
  • 2,5 cl de jus de citron vert frais
  • 2 cl de sirop de sucre simple
  • 6-8 feuilles de menthe
  • 2-3 cl d’eau gazeuse
  • Glaçons frais
À voir aussi :  Comment faire un mojito sans alcool en 5 minutes !

Les étapes de préparation

Ajoutez le jus de citron vert frais à votre sucre (ou sirop simple) et aux feuilles de menthe. Puis écrasez doucement le mélange avec un pilon à cocktail dans un verre.

Les feuilles de menthe ne doivent être que froissées (pas déchiquetées) pour libérer les huiles essentielles.

Ensuite, ajoutez votre rhum et remuez brièvement pour dissoudre le sucre et soulever les feuilles de menthe du fond pour une meilleure présentation.

Enfin, complétez la boisson avec de la glace pilée et de l’eau gazeuse. Ajoutez des feuilles de menthe et des quartiers de citron vert pour décorer le verre.

Comment varier le goût du mojito ?

Comme nous venons de le voir, plusieurs variantes sont possibles en remplaçant le sucre ou bien en variant les rhums utilisés pour le Mojito. Prochaine étape, les garnitures.

Le mojito aux fruits rouges

Traditionnellement, les mojitos tirent leur saveur de l’abondance de feuilles de menthe dans le cocktail.

Remplacer la menthe par des garnitures, des herbes ou des fruits différents est un moyen simple de créer des variations nouvelles et rafraîchissantes.

L’ajout de framboises ou de fraises écrasées donnera un goût plus fruité.

Un verre de Mojito aux fruits rouges.
La variante du Mojito à base de framboises.

Le mojito au jus de fruits ou au champagne

Bien que le mojito soit un cocktail classique, il est toujours amusant de jouer avec des ingrédients supplémentaires et, au fil des ans, il y a eu d’innombrables variations de la recette.

Remplacez l’eau gazeuse par d’autres mélanges ou jus comme le jus de pomme, le soda au gingembre ou même le champagne – ajustez simplement le sucre ou le citron vert en conséquence pour équilibrer le tout.

Un verre de Mojito au jus de pomme avec de la glace.
Osez la version fruitée du Mojito en remplaçant l’eau gazeuse par un jus de fruits.

Le mojito à la noix de coco, version Pina Colada

Pour Christophe Baos, tout tourne autour de la noix de coco.

L’une de mes variantes de mojito préférées est un jeu sur un autre favori des Caraïbes – le Pina Colada – en ajoutant de la crème de noix de coco et de l’ananas comme garniture à la recette classique. J’adore les boissons avec une touche tropicale et cette version indulgente du mojito est crémeuse, fruitée, avec des nuances de miel et de vanille, ce qui est parfait pour l’été. »

Recette du mojito à la crème de coco de Baos

Un cocotier sur une plage cubaine.
Sirotez votre Mojito à la noix de Coco les pieds dans le sable.

Ingrédients

  • 6 cl de Rhum Don Papa 7 ans d’âge
  • 2 cl de jus de citron vert ou de Calamansi frais
  • 0,5-1 cl de sirop de sucre simple
  • 1-1,5 cl de crème de coco
  • 6-8 feuilles de menthe
  • Remplir d’eau gazeuse

Osez commander un mojito personnalisé dans un bar

Si vous êtes un fan de mojitos, c’est un excellent cocktail à confier à votre barman, car il y a tellement de façons différentes de le personnaliser. Beaucoup de barmans aiment essayer de nouvelles recettes – qu’il s’agisse de mélanger des infusions de saveurs, de créer un mélange sur mesure ou de changer le spiritueux du cocktail pour que vous puissiez essayer quelque chose de nouveau.

Lorsque vous commandez, faites savoir à votre barman le type de saveurs que vous appréciez et demandez-lui de vous expliquer les différents types de rhums qu’il a en stock et quelles saveurs ceux-ci débloqueront dans votre cocktail.

Contre-intuitif lors d’une soirée animée ? Peut-être. Mais obtenir un cocktail sur mesure ? Inestimable.

Un mojito sur la plage.
Soyez prêt pour l’été et découvrez quel mojito vous convient.

Laisser un commentaire